Investissement durable

Dans son plan stratégique, l’UNIL mentionne que, outre les mesures de promotion et de soutien à l’enseignement et la recherche sur la durabilité, elle se penchera également sur la mise en place de mesures visant à réduire les impacts sur la biosphère des investissements de l’UNIL.

En effet, l’Alliance Climatique Suisse a calculé que les activités gérées depuis la place financière suisse ont un impact équivalent à 20 fois les émissions domestiques de la Suisse et représentent 2% des émissions mondiales. L’Accord de Paris de 2015 prévoit l’orientation des flux financiers publics et privés vers le respect du climat. En 2016, l’UNIL entame, à son échelle, les démarches pour améliorer l’impact négatif de ses avoirs financiers.

Un living lab pour la finance régionale

L’UNIL désirait non seulement rendre ses investissements plus durables, mais également bénéficier des compétences que ses facultés abritent afin de faire de cette démarche d’investissement responsable un véritable projet de laboratoire vivant qui puisse par la suite bénéficier au plus grand nombre.

Avec son gestionnaire de portefeuille, la Banque Cantonale Vaudoise (BCV), l'UNIL lance une première étude menée dans sa faculté des Hautes Étude Commercial (HEC) et centrée sur la prise en compte des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) sur le marché des actions. Fortes de ces premiers résultats, la BCV et l’UNIL ont par la suite signé un partenariat pour allier leurs compétences au profit de la recherche sur la gestion des investissements responsables. Elles ont décidé d’approfondir leur relation en co-finançant une recherche dédiée à l’intégration des critères de durabilité à la gestion des placements financiers et en particulier des placements immobiliers.

Les résultats de cette étude ont permis à la BCV d’élargir ses connaissances à ce sujet et de développer un outil destiné aux professionnels de l'investissement et permettant d’analyser la sensibilité de portefeuilles à l’intégration de critères ESG. Outil que la BCV applique progressivement et de façon systématique aux avoirs de ses clients institutionnels.

charte d'investissement responsable

La  Charte d’investissement responsable est appliquée aux fonds dont l'UNIL a la responsabilité de gestion. Cette charte énonce les principes généraux de la politique de gestion des avoirs financiers de l’UNIL, tout particulièrement la Gestion des biens universitaires vaudois (GBUV), sur un mode qui prend en compte les enjeux environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG).

La politique d’investissement de l'UNIL prend en compte les piliers suivants:

  • Politique d’exclusion

L’UNIL vise l’exclusion des investissements dans les entreprises liées à la pornographie, à l’armement nucléaire ne respectant pas le Traité de non-prolifération, l’armement non conventionnel et à sous-munitions, ou sujettes aux controverses majeures comme le travail des enfants, les violations des droits fondamentaux du travail, la violation des droits humains et la corruption.

  • Engagement "climat" et exclusions

L’UNIL vise l’exclusion de son portefeuille des entreprises dont les revenus dépendent significativement de l’extraction de charbon ou de la production d’énergie à base de charbon et vise, notamment par l’application des critères ESG, l’atteinte des objectifs des accords de Paris.

  • Sélection

L’UNIL, par l’intermédiaire du gestionnaire de fortune, identifie les entreprises qui usent des meilleures pratiques d’application des critères ESG et qui ont adopté une gestion proactive des enjeux de durabilité.

  • Exercice des droits d’actionnaire et dialogue avec les entreprises

Par exercice des droits d’actionnaire, l’UNIL entend d’une part, l’examen régulier de ses placements en fonction de critères objectifs et le dialogues avec des entreprises dont les activités sont jugées critiquables et d’autres part, l’exercice des droits de vote au sein des entreprises cotées en Suisse.

  • Évaluation régulière du portefeuille

L’UNIL s’engage à évaluer périodiquement son portefeuille, ainsi que l’activité d’engagement actionnarial au sein de celui-ci, sous l’angle de la durabilité et de la compatibilité climatique.

TOP ^

Suivez nous:    
Partagez: