Sciences du sport et de l'éducation physique

Les études en sciences du sport constituent une formation généraliste. En raison des grandes possibilités d’ouverture offertes par leur plan d’études, les titulaires d'un Master en sciences du sport exercent des activités variées et se retrouvent dans de nombreux secteurs professionnels. 

Outre les connaissances académiques, les employeurs valorisent des compétences méthodologiques et intellectuelles. Ils sont aussi attentifs aux activités extra-académiques, à l’expérience de vie, à la motivation, ainsi qu'aux connaissances linguistiques et informatiques.

Secteurs d’activité
  • Ecoles publiques et privées : enseignement de l’éducation physique et d’une autre branche
  • Entreprises privées : enseignement des activités physiques dans le cadre d’une entreprise, organisation et gestion de camps sportifs, centres de sports et santé, fitness
  • Centres de rééducation, hôpitaux, institutions spécialisées, EMS
  • Associations sportives : entraînement, gestion, conseil, communication
Quelques chiffres

Les gradué·e·s des universités suisses en sciences du sport sont environ 40 % à s'orienter vers l'enseignement, principalement dans les établissements de degré secondaire I ou d'autres missions des services scolaires (accueil de jour, sport facultatif). Les postes semblent nettement moins nombreux dans les autres types d'écoles, particulièrement les gymnases. 20 % des diplômé·e·s s'insèrent dans les services privés, le plus souvent dans le commerce. Enfin, 13 % travaillent dans le domaine de la santé, principalement les cliniques et hôpitaux. Ceci reflète l'ouverture récente des cursus à la recherche, aux technologies de la santé et à la santé publique.

63 % des titulaires d'un Master entament une formation continue, ce qui est largement au-dessus de la moyenne toutes disciplines confondues (38 %). Il s'agit majoritairement du diplôme d'enseignement et dans seulement 1 % des cas d'un doctorat.

Plus des deux tiers des diplômé·e·s (69 %) en sciences du sport travaillent à temps partiel et une partie d'entre eux cumule fréquemment plusieurs emplois.

* Les chiffres cités sont tirés de l’enquête sur la situation des nouvelles diplômées et des nouveaux diplômés des hautes écoles suisses sur le marché de l’emploi menée par l’Office fédéral de la statistique tous les deux ans. L’enquête ne reflète pas leur orientation professionnelle définitive, mais leur situation une année après la fin des études. Elle a été menée en 2017 auprès des personnes ayant obtenu leur Bachelor ou Master en 2016.

Analyse: "Premier emploi après les études", CSFO, Berne, 2019

Exemples de postes occupés

Vous pouvez aussi vous insérer dans d'autres secteurs professionnels. Découvrez-les sur cette page!

Suivez nous:  

Pour aller plus loin

Que font les Alumni en sciences du sport après les études ?

Découvrez les résultats de l'enquête Gradué·e·s : quatre ans après les études réalisée auprès des personnes ayant obtenu un titre académique de l'UNIL en 2011.

Des études en sciences du sport à la vie active

Découvrez les résultats de l'enquête menée auprès de 1105 diplômées et diplômés en sciences du sport par l'Office fédéral du sport (OFSPO).

Débouchés après l'Un​iversité

Vous trouverez également de nombreuses informations sur www.orientation.ch/débouchés.

Partagez:
Unicentre  -  CH-1015 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 21 30
Fax +41 21 692 21 35