Remboursement des frais de test de langue

Un certain nombre de nos partenaires internationaux, principalement ceux qui proposent des enseignements en anglais, exige de nos étudiant·e·s qu’ils/elles fournissent un test de langue commercial de type IELTS, TOEFL ou Cambridge.

 

Par conséquent, dans ces situations, nous n’avons pas d’autre choix que d’exiger de nos étudiant·e·s un tel test lors du dépôt de candidature. Ce genre de tests s’avère particulièrement coûteux, soit environ CHF 300.-.

 

Dans sa volonté d’encourager les possibilités d’échanges universitaires pour ses étudiant·e·s, la Direction de l’UNIL a décidé d’assumer la prise en charge des frais engendrés par les tests de langue commerciaux exigés dans le cadre des postulations pour les échanges.

 

Ainsi, dès l’année académique 2019-2020, les étudiant·e·s postulant pour une université partenaire qui exige la production d’un test de langue commercial peuvent se voir rembourser les coûts du test en question en complétant le formulaire qui se trouve ci-dessous et en y joignant les documents demandés et en le remettant au secrétariat du Service des affaires sociales et de la mobilité étudiante (SASME). 

 

Le SASME ne procède que par remboursement à l’étudiant·e ; aucun test ne sera payé directement par le SASME à l’organisme organisant le test de langue.

 

L’étudiant·e doit notamment fournir une preuve de l’exigence de l’université partenaire (copie de la fiche de l’accord si celle-ci le mentionne, signature du conseiller mobilité de la faculté pour les accords facultaires/SEMP, document ou extrait du site internet de l’université partenaire, etc.). 

 

Le remboursement est exigible uniquement si le partenaire n’accepte pas une attestation de langue ou le test ISEP du Centre de Langue en lieu et place du test en question ou tout autre document valant équivalence (études secondaires ou bachelor en anglais, maturité bilingue, etc.).

 

Le remboursement est fait tant aux étudiant·e·s retenu·e·s que non-retenu·e·s pour un échange. En revanche, l’étudiant·e qui renonce à sa candidature après coup sera tenu·e à la restitution de la somme versée par l’UNIL.

 

Le formulaire est à remettre au SASME en même temps que la postulation pour les accords généraux au 1er décembre (2 décembre au plus tard cette année) ou à la suite du dépôt de la candidature dans la faculté pour les accords facultaires ou SEMP au 20 février. Pour ces derniers accords, une preuve de la postulation à un échange est exigée (dans la mesure où le SASME ne peut vérifier cette information)

Suivez nous:            
Partagez:
Château de Dorigny  -  CH-1015 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 20 20